top of page
  • TikTok
  • YouTube
  • Instagram
  • Facebook

C'est parti !

Rechercher
  • Guillaume Posé

13 conseils pour penser en français


 


Est-ce que tu traduis tes phrases dans ta tête avant de les prononcer ? Il ne faut pas faire ça. Tu dois commencer à penser en français pour parler comme les Français. C’est pour cette raison que je vais t’aider et te donner 13 conseils. On commence !

 




1. Mets ta vie en mode français


La chose la plus importante pour progresser rapidement, c’est de faire une immersion. Et tu vas me dire "OK, mais c’est compliqué quand on n’habite pas dans un pays francophone". En fait, pas vraiment. Faire une immersion, ça signifie surtout que tu dois transformer ton environnement pour que tout ce qui t’entoure soit en français.

 

Tout d’abord, change la langue de tous tes appareils : ton portable, ta tablette, ton ordinateur, ton navigateur Internet, ta télévision. Tout ! Mets tout en français. De cette façon, ton cerveau sera toujours stimulé par des mots en français.

 

Ensuite, au lieu de lire les informations dans ta langue maternelle, lis-les en français. Il y a beaucoup de sites très intéressants pour ça comme le Parisien, Le Monde, France Info, 20 Minutes… C’est un excellent moyen de progresser. Tu peux lire ce que tu veux, mais ça doit être lié à tes centres d’intérêt.

 

Si tu es du genre à écrire des listes de choses à faire, commence à les écrire en français. Par exemple :

- déposer les enfants à l’école

- faire les courses

- faire le ménage

- rappeler maman

 

Ça t’aidera à consolider ta base de vocabulaire et ça t’aidera aussi à penser en français.

 

Commence à regarder des films et des vidéos en français. Par exemple, mes vidéos sur mes réseaux sociaux où je parle totalement en français. C’est super. Tu pratiques la compréhension orale et donc, tu penses en français et pas dans ta langue.

 

Lis des livres et écoute de la musique en français avec les paroles pour accompagner le chanteur ou la chanteuse. J’ai un élève qui s’appelle Marcos. Il apprend du vocabulaire tous les jours grâce aux chansons françaises qu’il adore et pourtant, il habite aux États-Unis. Tu vois ? Pas la peine d’habiter en France pour penser en français.



 

2. N’utilise pas trop les applications de traduction.


Oui ! Tu as bien entendu. Ce n’est pas très bien de vouloir traduire tous les mots tout le temps. Au lieu de faire ça, utilise d’autres manières pour dire la même chose.


Par exemple, si tu parles avec un Français et que tu ne connais pas le mot "chargeur", tu peux dire :


J’ai besoin d’un truc pour mon portable parce que je n’ai plus de batterie.


C’est super parce que même si tu ne connais pas le mot, tu parles totalement en français. Et n’hésite pas à faire des gestes.

 

Si tu vois un mot que tu ne comprends pas, utilise Google images. Tu écris le mot et tu regardes les images et si c’est un objet ou un plat par exemple, tu vas vite comprendre sans avoir besoin de traduction. Par exemple, si tu ne connais pas le mot "nappe" et que tu le mets sur Google image, tu vas comprendre que c’est l’objet pour protéger la table. Et voilà !

 

Si ce n’est pas un objet ou que tu ne comprends pas vraiment les images, tu peux utiliser un dictionnaire totalement en français pour rester dans cet environnement français. Je te recommande 2 dictionnaires : le "Larousse" et "Le Robert". Ils sont en ligne et ils sont gratuits. Profites-en ! En plus, tu peux même écouter la prononciation de ce mot. C’est génial et tu restes toujours dans ce monde français.

 

Bien sûr, de temps en temps, tu peux traduire un mot, si tu ne comprends vraiment pas, mais fais l’effort de rester en français la plupart du temps.



 

3. Explique tout ce qui se passe autour de toi à haute voix.


Décris ton environnement, raconte toutes les choses que tu peux observer même si tu es tout seul ou toute seule et peu importe l’endroit !


Si tu es à la fenêtre de ta maison, tu peux décrire ce que tu vois. Par exemple :


Dans la rue, il y a un homme qui promène son chien.


C’est du vocabulaire de base que tu dois connaître et avec le temps, tes descriptions seront de plus en plus précises et tu ajouteras des phrases comme :


Il porte un manteau.

Il caresse son chien.

 

Parle aussi de tes activités et ajoute de l’humour. Par exemple :


Je fais beaucoup de musculation, mais ça ne se voit pas.


Quand tu fais ça, tu te connectes vraiment avec la langue. Il faut surtout que tu croies en toi. Tu es capable de progresser un peu plus chaque jour.

 

 

 

4. Imagine de petits dialogues.


C’est important d’anticiper les situations que tu vas vivre. Par exemple, si tu sais que tu devras parler avec un serveur au restaurant en France, écris les échanges possibles avec lui. Ça te permettra d’être plus sûr de toi quand tu vivras cette situation. D’ailleurs, tu peux faire la liste des situations qui peuvent t’arriver dans un taxi, à l’aéroport, à l’hôtel…




5. Pense à ta journée en français.


Tu sais, quand tu es tranquillement allongé et que tu veux t’endormir. Tu peux repenser à toute ta journée et voir si tu arrives à mettre des mots sur tout ce que tu as vécu. Par exemple :


Ce matin, je me suis réveillé à 6 heures. Ensuite, je me suis douché. Après...


Peut-être que tu n’auras pas le temps de terminer parce que tu t’endormiras, mais si tu as de la chance, tu commenceras à rêver en français. Et là ! Jackpot ! Si tu rêves en français, ça signifie que la langue s’est bien installée dans ta tête. C’est un peu comme quand tu penses à une personne que tu aimes et qu’elle ne sort plus de ta tête.


 


6. Écris dans un cahier


Penser en français, c’est bien. Écrire en français, c’est mieux ! Ça t’aide à structurer ta pensée et à fixer tes connaissances. Le fait d’écrire t’aidera à t’organiser. Tu pourras commencer à faire des phrases plus longues. Tu te poseras plus de questions sur la place des mots, sur l’accord des verbes, sur l’orthographe…


Écrire, c’est un exercice qui te permet d’améliorer ta façon de t’exprimer en français. Ça peut paraître étrange, mais si tu écris bien, ce sera plus facile pour toi de bien parler. En fait, c’est parce que le fait d’écrire te permet de consolider des structures que tu pourras réutiliser à l’oral. D’ailleurs, n’oublie pas de lire à haute voix ce que tu écris. Ça te permettra d’associer l’écriture à la prononciation. 



 

7. Utilise des post-it


Oui, des post-it ! Écris les noms des objets de ta maison, des meubles, des pièces, de tout ! Les gens vont penser que tu es fou ou folle, mais non ! Tu apprends juste le français.


C’est super de faire ça parce que c’est le vocabulaire qui te concerne spécifiquement. Ce sont tes objets, tes affaires. Et n’oublie pas de mettre les articles juste devant pour savoir si le mot est masculin ou féminin. 😉




8. Décris des images


Si tu veux enrichir ton vocabulaire, tu peux faire un petit jeu de description qui est super. Tu vas sur ce site unsplash.com/fr/s/photos/aléatoire qui propose des photos aléatoires et tu essayes de décrire ce que tu vois. Les mots principaux sont généralement écrits donc, ça va t’aider.



 

9. Pratique ton français pendant un moment calme.


Tu dois absolument être dans de bonnes conditions pour penser en français. De cette façon, tu pourras gagner en confiance et être plus sûr de toi. Par exemple, dans mon cas, j’adore apprendre de nouvelles choses pendant le petit-déjeuner. C’est mon moment calme et c’est donc le meilleur moment pour apprendre. Ensuite, tu pourras réutiliser tout ce que tu as appris et intégré même dans des situations plus stressantes.



 

10. Parle avec des francophones.


L’objectif est de parler en français donc, il faut se lancer. Si tu es en France et que tu dois aller à un musée, même si tu connais le chemin pour y aller, demande à quelqu’un dans la rue s’il peut t’aider. Si cette personne veut parler en anglais avec toi, dis-lui :


Je suis désolé, je ne parle pas anglais, mais on peut continuer en français. Je vais essayer de vous comprendre.

 

Même si tu connais la recette d’un plat, demande au serveur les ingrédients qu’il y a à l’intérieur. Le but est d’utiliser ce que tu as appris et d’établir une situation de communication avec un francophone.

 

Normalement, la personne ne va pas te juger ou dire que tu parles mal et si elle le fait, c’est elle qui est bête parce qu’elle n’a pas compris que tu veux évoluer.



 

11. C’est en pratiquant que tu progresseras. 


Ne choisis pas la solution de facilité qui consiste à parler en anglais. Tu es plus fort que ça. Tu mérites de maîtriser la langue et pour cela, il faut faire des efforts. Pratique autant que possible, tout seul, avec tes amis qui aiment le français, dans une école, quand tu es en voyage ou avec un prof comme moi par exemple. Pratique ton français au maximum ! Plus tu seras exposé à la langue, plus tu progresseras.



 

12. Utilise le contexte.


Très souvent, les élèves essayent de traduire un mot parce qu’ils ne comprennent pas ce mot dans une phrase. Mais au lieu de faire ça, il faut plutôt regarder le contexte dans lequel se trouvent ce mot et cette phrase.

 

Voyons un exemple. Imagine que tu es en train de lire un livre et que tu tombes sur cette phrase : Romain a fait un cauchemar.

 

⚠️ Problème : tu ne connais pas le mot "cauchemar".

💡 Solution : Relis le passage où se trouve cette phrase. Regarde :


Romain a fait un cauchemar. À cause de ça, il a mal dormi. Toute la nuit, il a bougé et transpiré en pensant à des monstres qui attaquaient la ville.

 

Ici, pas besoin de dictionnaire ou de traducteur. Grâce au contexte, tu peux comprendre qu’un cauchemar, c’est un mauvais rêve. C’est quand tu penses à des choses horribles pendant ton sommeil. Donc, essaye de perdre le réflexe de te précipiter sur le traducteur.



 

13. Sois patient et persistant.


J’ai une bonne et une mauvaise nouvelle. Je commence par la mauvaise. Apprendre une langue, ça prend du temps. Maintenant, la bonne nouvelle. Apprendre une langue, c’est un plaisir. Concentre-toi sur tous les petits progrès que tu fais, toutes les découvertes, les choses drôles, les mots qui ont des sens rigolos ou qui sont très différents de ta langue et prends du plaisir à les regarder, à les écrire et à les utiliser. Il ne faut surtout pas abandonner. Tu feras des erreurs et c’est normal, mais tu prendras du plaisir pendant le processus d’apprentissage totalement en français.


Comme l’a dit l’écrivain Robert Louis Stevenson "L’important, ce n’est pas la destination, c’est le voyage." Donc, sois patient et persistant et apprécie ce merveilleux voyage dans la langue française.



 


En fait, la seule chose qui t’empêche de parler français, c’est ton esprit. Si tu as peur de parler français parce que tu penses que tu feras une erreur, alors désolé, tu n’apprendras jamais à parler français. Essayer de parler français ne signifie pas être parfait, même si c’est ce qu’on apprend à l’école. Parler français, c'est communiquer et ne pas avoir peur de se tromper. Parle en français. Étudie pour communiquer et non pas pour impressionner les autres. Tu n’es plus à l’école. Utilise ce que tu as appris dans la vraie vie. Tu es en phase d’apprentissage et ça signifie que c’est naturel de se tromper. Il vaut mieux essayer et se tromper que de ne rien dire et de ne jamais avoir la chance de progresser.


🥰 Si tu souhaites soutenir mon travail en faisant un don, tu peux le faire juste ici et je te remercie du fond du cœur :


😎 Tu peux aussi devenir membre de ma communauté sur YouTube :



📖 Si tu veux progresser encore plus et encore plus vite, compte sur moi, je suis professeur de français pour les étrangers depuis 2012 et je donne des cours aux élèves du monde entier ! Tu peux m’envoyer un message et on mettra tout en place pour que tu parles et que tu écrives comme un Français (voire mieux) !



📩 Inscris-toi à ma newsletter gratuite pour ne rien rater :



N’oublie pas de partager cette leçon avec tous tes amis qui aiment la langue française ou qui veulent visiter la France !


À très bientôt pour d'autres leçons !!!


Guillaume, ton prof de français 😉

Comments


bottom of page