top of page
  • TikTok
  • YouTube
  • Instagram
  • Facebook

C'est parti !

Rechercher
  • Guillaume Posé

PASSÉ COMPOSÉ ou IMPARFAIT ?


 

PASSÉ COMPOSÉ ou IMPARFAIT ? Ah le doute cruel ! Comment choisir entre les deux temps ? Pour raconter une histoire au passé, tu auras besoin de ces deux temps et il faut donc bien les maîtriser. Et je t’explique tout ça dans cette leçon !

 



 

 

⚠️ Avant de voir les différences d’utilisation entre ces deux temps, il faut absolument que tu comprennes bien une chose. Dans tous les cas (ou presque), le verbe exprime une action qui est terminée ou décrit une situation qui est dans le passé. Ça ne continue pas dans le présent. C’est dans le passé !



 

1. le passé composé


1.1. formation

Pour le former, on utilise les auxiliaires "AVOIR" ou "ÊTRE" conjugués au présent de l’indicatif et on ajoute le participe passé du verbe principal. Par exemple :


Hier, j’ai pris mon petit-déjeuner et après, je suis allé au travail.


1.2. utilisation

On utilise le passé composé pour parler d’actions ponctuelles et précises dans le passé. Par exemple :

 

Jean a reçu un cadeau.

Il a reçu un cadeau à un moment dans le passé et c’est tout. C’est ponctuel.

 

Anna et Stella sont rentrées à la maison à vingt heures.

C’est une action ponctuelle dans le passé. Elles sont rentrées à la maison à une heure précise, à vingt heures.

 


 

2. l’imparfait

 

2.1. formation

L’imparfait, c’est différent. Pour former l’imparfait, dans la plupart des cas, on utilise le radical du verbe conjugué avec "nous" au présent de l’indicatif et on ajoute les terminaisons de l'imparfait :

-ais -ais -ait -ions -iez -aient


Par exemple :


Quand je travaillais, je prenais le métro.

  

2.2. utilisation

 On peut choisir l’imparfait pour décrire des situations et des états dans le passé. On pose le contexte de la situation, le décor. Par exemple :


J’étais assis en face de la mer et le soleil brillait. J’étais heureux.

 

Ici, je fais la description de ma position (j’étais assis), la description du soleil (il brillait) et la description de mon état émotionnel (j’étais heureux). Et tout se déroule dans le passé.

 

L’imparfait sert aussi à parler des habitudes dans le passé. Par exemple :


Pendant mon enfance, je dormais tous les soirs avec mon doudou et j’allais à la plage tous les dimanches.


J’utilise l’imparfait parce que ce sont des répétitions dans le passé : tous les soirs et tous les dimanches.

 

Voilà un exemple avec un imparfait de description + un imparfait d’habitude :


Quand j’habitais à Saint-Tropez, j’allais à la plage tous les jours.


On a une description de ma situation dans le passé, le contexte, (Quand j’habitais à Saint-Tropez, ) et ensuite, je parle de mon habitude (j’allais à la plage tous les jours).

 

L’imparfait, c’est plus comme un tableau. On a le temps de bien voir la situation.


Quand j’habitais à Saint-Tropez…


Et parfois, c’est comme un documentaire qui montre le quotidien d’un personnage.


J’allais à la plage tous les jours, je buvais de l’eau de coco, je bronzais sur le sable fin, je jouais au volley, je sortais avec mes amis et je dansais en boîte de nuit !




3. les deux dans une phrase


Maintenant, passons au cas où on utilise le passé composé et l’imparfait dans la même phrase. Par exemple :


Je dormais tranquillement, mais mon téléphone a sonné et ça m’a réveillé.


On va analyser cette phrase.


"Je dormais tranquillement..."

C’est une description du contexte. On a l’image d’un tableau, donc on utilise l’imparfait. Je dormais tranquillement.


Ensuite, on utilise le passé composé parce qu’on a deux verbes qui représentent des actions ponctuelles : "... mais mon téléphone a sonné et ça m’a réveillé."

 

Voyons un autre exemple :


La semaine dernière, j’ai préparé un gâteau qui était délicieux.


Dans la première partie de ma phrase, j’utilise le passé composé parce que je parle d’une action spécifique à un moment donné : "La semaine dernière, j’ai préparé un gâteau..."


Dans la deuxième partie de ma phrase j’utilise l’imparfait parce que je fais la description du gâteau : "...qui était délicieux". On a une description de la sensation que me procure le gâteau.

 



4. les difficultés


Difficulté numéro 1 : Parfois les deux temps sont possibles.


Regarde :


Hier, il a plu.

Hier, il pleuvait.


Les deux phrases sont justes, mais on a une petite nuance de sens.

Quand on utilise la phrase au passé composé, on se focalise plus sur le fait qui s’est passé à un moment précis : hier.


Mais quand on utilise l’imparfait, on se focalise plus sur la description, le tableau : la pluie.


Franchement, la différence est très subtile et les deux phrases sont correctes, donc pas de vrai problème ici !

 



Difficulté numéro 2 : Période définie ou indéfinie ?


Regarde ces deux phrases :


J’ai étudié à l’université pendant 5 ans.

Avant, j’étudiais à l’université.


Dans la première phrase, je parle d’une période définie : pendant 5 ans. Quand je précise la période dans le passé, j’utilise le passé composé.


Dans la deuxième phrase, je ne précise pas la durée. Je fais juste une description et le moment est vague : avant.

 

  


Difficulté numéro 3 : Fréquence ou quantité ?


Est-ce que tu comprends la différence entre ces deux phrases :


J’ai fait le ménage deux fois.

Je faisais le ménage deux fois par semaine.


Dans la première phrase, on utilise le passé composé parce qu’on parle d’une quantité totale : deux fois


Dans la deuxième phrase, on utilise l’imparfait parce qu’on parle de la fréquence du ménage : deux fois par semaine.

 



Difficulté numéro 4 : TOUJOURS et JAMAIS


Observe attentivement ces deux phrases :


Avant, je faisais toujours du sport.

J’ai toujours fait du sport.


Ici, il y a une grosse différence entre les deux phrases.


Dans la première phrase, je dis qu’avant, j’avais l’habitude de faire du sport, donc j’utilise l’imparfait. Cette situation n’est plus une réalité dans le présent.

(habitude dans le passé = imparfait)


Dans la deuxième phrase, je dis que je fais du sport depuis toujours. J’ai commencé dans le passé et je continue dans le présent. Quand on a le mot "toujours" dans la phrase au passé composé, le passé composé peut représenter le présent.

 

La même chose se produit avec le mot "jamais". Regarde :


Avant, je ne faisais jamais de sport.

Cette situation n’est plus une réalité dans le présent. Maintenant, je fais du sport. Je parle d’une habitude dans le passé, donc j’utilise l’imparfait.


Mais si je dis :

Je n’ai jamais fait de sport.

C’est différent. Ça signifie "ni avant, ni maintenant". C’est une réalité qui continue dans le présent.

Donc, quand on utilise "toujours" ou "jamais" dans une phrase au passé composé, c’est une réalité qui continue dans le présent.

 



Difficulté numéro 5 : description du contexte + action


Ça, c’est un cas où je vois souvent des erreurs. Regarde bien l’exemple :


Pendant que je conduisais, une abeille m’a piqué.


Ici, on doit bien mettre le premier verbe à l’imparfait parce qu’on décrit le contexte de la situation : "Pendant que je conduisais". Par contre, on conjuguera l’action principale au passé composé : "une abeille m’a piqué". Cette action est plus importante que le verbe "conduire".

 



🎁 Bonus !


Et pour finir en beauté, je voudrais te donner une petite astuce. Avec le verbe "ÊTRE", on utilise plus souvent l’imparfait parce que c’est un verbe d’état comme les verbes "SEMBLER" ou "PARAÎTRE". Quand on dit que le verbe "ÊTRE" est un verbe d’état, ça veut dire qu’il permet d’expliquer et de décrire dans quel état tu te trouves. Et maintenant, tu sais que, quand tu fais une description, tu utilises L’IMPARFAIT.  Par exemple :


Il était souvent fatigué, mais semblait toujours ravi de travailler avec elle.

 


 


🥰 Si tu souhaites soutenir mon travail en faisant un don, tu peux le faire juste ici et je te remercie du fond du cœur :


😎 Tu peux aussi devenir membre de ma communauté sur YouTube :



📖 Si tu veux progresser encore plus et encore plus vite, compte sur moi, je suis professeur de français pour les étrangers depuis 2012 et je donne des cours aux élèves du monde entier ! Tu peux m’envoyer un message et on mettra tout en place pour que tu parles et que tu écrives comme un Français (voire mieux) !



📩 Inscris-toi à ma newsletter gratuite pour ne rien rater :



N’oublie pas de partager cette leçon avec tous tes amis qui aiment la langue française ou qui veulent visiter la France !


À très bientôt pour d'autres leçons !!!


Guillaume, ton prof de français 😉

bottom of page