top of page
  • TikTok
  • YouTube
  • Instagram
  • Facebook

C'est parti !

Rechercher
  • Guillaume Posé

10 techniques pour PARLER PLUS VITE en français


 

Tu commences à parler français, mais tu es un peu lent quand il faut former des phrases ? Alors, cette leçon est faite pour toi ! Je vais te montrer 10 techniques pour parler plus vite en français !





1. Fais les enchaînements


Mon premier conseil pour parler plus vite, c’est que tu fasses bien les enchaînements quand tu parles. Les enchaînement unissent la consonne finale prononcée d’un mot à la voyelle initiale prononcée du mot qui suit. Par exemple :


une école

On prononce le N dans le mot "une" de manière isolée et donc on va juste l’enchaîner avec le mot suivant. Voilà d'autres exemples :


Ils cherchent une autre idée.

➡️ Ils cherchent une autre idée.


Elle arrive à une heure.

➡️ Elle arrive à une heure.


Si tu fais ça, tu parleras comme les Français.




2. Apprends les liaisons


Tu peux aussi faire les liaisons pour parler plus vite. La liaison, c’est quand on unit la consonne finale muette d’un mot à la voyelle initiale prononcée dans le mot suivant.


Par exemple, prenons le mot "DES". On ne prononce pas le S du mot "DES". Mais on dit :


des arbres


On fait la liaison et, dans ce cas, on prononce le S.

⚠️ Attention parce qu’il y a des liaisons obligatoires, des liaisons facultatives et des liaisons interdites. Si tu veux appronfondir tes connaissances sur les enchaînements et les liaisons, je te conseille de voir ma leçon sur le sujet.

👇 Je te mets le lien juste ici :




3. Ne prononce pas le E muet


En français, on a un E qu’on appelle le "E muet". Ça veut tout simplement dire que parfois, on ne prononcera pas ce E pour parler plus vite ou plus spontanément. Je te donne des exemples.

Je veux regarder le film.

➡️ Je veux regarder le film.

Je vais recommencer à me préparer pour le championnat. ➡️ Je vais recommencer à me préparer pour le championnat.

Je crois que c’est la maison de son frère. ➡️ Je crois que c’est la maison de son frère.

Je vais faire un petit repas le mardi 12 pour le mari de ma sœur. ➡️ Je vais faire un petit repas le mardi 12 pour le mari de ma sœur.


Mais comment savoir si un mot contient un E muet ?

Voilà les principaux cas où on retrouve un E muet en général :


👉 À la fin des mots. Par exemple :

une femme


👉 Quand on a les pronoms "je", "me", "te", "se", "ce", "le", "cela" et "celui". Par exemple :

Je vais te chercher à l’aéroport. Si tu as besoin d’un stylo, prends celui-ci.


👉 Quand on a la préposition DE. Par exemple :

C’est la voiture de ma mère.


👉 Quand on a le pronom relatif QUE + une phrase. Par exemple : On veut que tu comprennes.


👉 Pour beaucoup d’adverbes terminés en -ment quand ça facilite la prononciation. Par exemple : généralement naturellement délicatement


👉 Et quand on a des mots commençant par le préfixe re-. Par exemple : Au revoir ! On revient dans deux minutes !


4. Transforme TU en T’


À l’oral et dans le langage très familier, TU se transforme en T’ devant une voyelle ou un H muet. Ce n’est pas très correct, mais tout le monde le fait. Je te donne des exemples.

Tu es parti en vacances ? ➡️ T’es parti en vacances ?

Tu as encore mangé mes chocolats ! ➡️ T’as encore mangé mes chocolats !

Tu habites dans quel quartier ? ➡️ T’habites dans quel quartier ?




5. Retire le L de "IL" et "ILS"


À l’oral et dans le langage très familier, le pronoms "IL" perd son L devant une consonne et le pronom "ILS" perd son L devant une voyelle ou un H muet. Ça, c’est une chose qu’on fait, mais qui n’est pas acceptée au niveau de la grammaire. Mais crois-moi, beaucoup de Français parlent comme ça. Donc, c’est très important que tu t’habitues à comprendre cette subtilité. Voilà quelques exemples :


Il veut un vélo pour Noël ! ➡️ Il veut un vélo pour Noël !


Il faut travailler ! ➡️ Il faut travailler !


Ils ont prévu d’aller à la plage. ➡️ Ils ont prévu d’aller à la plage.


Ils hébergent leurs amis. ➡️ Ils hébergent leurs amis.




6. Retire le mot "NE"


En français, la négation est formée de deux éléments : "NE" et "PAS". Mais en fait, à l’oral, la plupart du temps, on retire le mot "NE", mais attention, on garde le mot "PAS" ! Par exemple :


Je n’aime pas ça. ➡️ J’aime pas ça.

Vous ne voulez pas rester dîner à la maison ? ➡️ Vous voulez pas rester dîner à la maison ?


C’est plus naturel de parler comme ça. Personnellement, je parle comme ça avec mes amis et ma famille, mais pendant les cours, je prononce presque toujours le mot "NE" parce qu’en phase d’apprentissage, c’est très important de comprendre que le mot "NE" fait partie de la négation et qu’il doit obligatoirement être présent dans une phrase plus formelle ou si on écrit un e-mail pour le travail par exemple. Mais si l’ambiance est décontractée, à l’oral, retire le mot "NE". Par contre, tu devras absolument prononcer le mot "PAS" !




7. Utilise les abréviations


En français, on adore les abréviations ! On coupe beaucoup de mots. Tu dois commencer à le faire, toi aussi. Voilà quelques exemples :


un prof = un professeur un blème = un problème le ciné = le cinéma un mécano = un mécanicien un resto = un restaurant un ordi = un ordinateur la fac = la faculté le dico = le dictionnaire un médoc = un médicament


Il y en a beaucoup d’autres, mais attention parce que la plupart des abréviations sont utilisées dans le langage familier.




8. Utilise les pronoms


Un autre moyen de parler plus vite, c’est d’utiliser les pronoms pour éviter les répétitions. Je te donne des exemples.


Si quelqu’un te demande :

Tu veux un verre d’eau ? Tu peux répondre : Oui, je veux un verre d’eau, s'il te plaît. Mais pour aller plus vite, tu peux dire : Oui, j’en veux un, s'il te plaît.


Voilà un autre exemple.


Si on te demande : Tu vas participer à la réunion ? Tu peux répondre : Oui, je vais participer à la réunion. Mais pour aller plus vite, tu peux dire : Oui, je vais y participer.


Alors, je sais que l’utilisation des pronoms EN et Y, mais aussi des autres pronoms compléments pose beaucoup de problèmes en général, mais la bonne nouvelle, c’est que j’ai déjà fait des vidéos sur tout ça.

👇 Je te laisse tous les liens juste ici :




9. Utilise les virelangues pour t'entraîner


Mais d’abord, un virelangue, c’est quoi ? C’est une phrase qui contient des syllabes phonétiquement proches et que tu dois prononcer très vite sans te tromper. Par exemple, le virelangue français le plus connu est :


Un chasseur sachant chasser sans son chien est un bon chasseur.

Dans cette phrase, tu travailles bien les sons [ ʃ ] et [ s ] quand ils sont proches. En voilà un autre :

La roue de la voiture a roulé dans la rue Dupoux.

Dans cette phrase, tu travailles bien les sons [ ʁ ], [ u ] et [ y ] quand ils sont proches.

Je te laisse d’autres virelangues pour que tu pratiques un peu plus :


Croix, crème, croix, crème, croix, crème, croix, crème...

Lili a lu le livre que j’ai lu lundi, elle l’a relu jeudi et elle me l’a rendu dimanche.

Dans ta tente, ta tante t’attend.

Si six scies scient six saucisses, six-cent-soixante-six scies scient six-cent-soixante-six saucisses.

L’objectif, c’est vraiment de travailler ton articulation et l’enchaînement des syllabes parce que très souvent, je vois des élèves qui arrivent à un bon niveau, mais malheureusement, ils n’ont pas assez travaillé leur prononciation et leur articulation et du coup, ils ont du mal à se faire comprendre. Les virelangues, c’est un super exercice pour améliorer tout ça ! Il faut voir ça comme un sport et si tu te trompes, rigole ! C’est super marrant d’essayer de dire des virelangues !




10. Écoute beaucoup de gens qui parlent en français


L’écoute est très importante pour parler plus rapidement. Hein ? Écouter pour parler plus vite ? Oui, ça peut paraître bizarre, mais je vais t’expliquer. Si tu écoutes attentivement la manière dont les Français parlent, tu pourras mieux les imiter. Ce n’est pas grave si tu ne comprends pas tout au début. Petit à petit, tu commenceras à remarquer des choses et tu devras les reproduire.


Par exemple, tu te rendras compte que, très souvent, on dit "maintenant" au lieu de "maintenant" ou qu’à la place de "je ne sais pas", on dit généralement "chépa". Mais dans tous les cas, il faut que tu écoutes du français tous les jours.


Mais Guillaume, qu’est-ce que je peux écouter ? La réponse est simple : ce que tu veux et ce que tu aimes ! Le plus important, c’est de prendre du plaisir. Si tu aimes la littérature, écoute des livres audio, si tu aimes le sport, écoute une radio sur le sport, si tu aimes la science, cherche un podcast sur la science, pareil pour les finances, l’histoire, les voyages…


Personnellement, je te conseille d’aller sur le site radiofrance.fr et tu verras qu’il y a une catégorie "podcasts" qui est géniale. Mais si tu préfères chanter, alors je te recommande ma playlist qui contient plus de 12 heures de musiques françaises :



C’est un mélange de vieilles chansons et de chansons plus récentes. J’ajoute toujours des nouveautés à cette playlist. En plus il y a une partie où tu peux activer les paroles et chanter en même temps. Faire un KARAOKÉ ! Voilà une super façon de parler plus vite parce que tu vas prendre du plaisir et être détendu. Tu pourras chanter plusieurs fois tes chansons préférées et t’habituer à prononcer les phrases comme le font tes chanteurs favoris.


 

Voilà ! J’espère que tu as aimé cette leçon !


🥰 Si tu souhaites soutenir mon travail en faisant un don, tu peux le faire juste ici et je te remercie du fond du cœur :



😎 Tu peux aussi devenir membre de ma communauté sur YouTube :



📖 Si tu veux progresser encore plus et encore plus vite, compte sur moi, je suis professeur de français pour les étrangers depuis 2012 et je donne des cours à des élèves du monde entier.


📩 Inscris-toi à ma newsletter gratuite pour ne rien rater :



N’oublie pas de partager ces histoires avec tous tes amis qui aiment la langue française ou qui veulent visiter la France !


À très bientôt pour d'autres leçons !!!


Guillaume, ton prof de français 😉

bottom of page