top of page
  • TikTok
  • YouTube
  • Instagram
  • Facebook

C'est parti !

Rechercher
  • Guillaume Posé

15 tics de langage TRÈS UTILISÉS


 

Dans cette leçon, je vais te présenter 15 tics de langage très utilisés par les Français. Les tics de langage sont des mots ou des groupes de mots qui se répètent de manière automatique et tout le temps quand on parle. On les utilise pour remplir un vide entre deux mots ou deux idées. Donc, si tu veux maîtriser le français, c’est indispensable de les connaître. Ça va te permettre de passer du niveau touriste au niveau natif.


⚠️ Attention ! Il faut les utiliser avec modération !




1. Quoi !


Alors, ça c’est le tic de langage le plus fréquent et le plus inutile de tous. Vraiment ! Il ne sert à rien. Il est là pour rien. Par exemple :


On a passé des vacances vraiment super, quoi !


Tu te rends compte que, là, ce mot "quoi", il ne sert strictement à rien. Mais si tu veux ressembler à un Français quand tu parles, tu peux ajouter le mot "quoi" à la fin de tes phrases.


C’est facile, quoi !

Tu comprends, quoi ?

Voilà quoi ! 😉




2. genre


Quand tu veux donner un exemple, tu peux dire "par exemple", mais dans une situation plus décontractée, tu diras "genre". Par exemple :

On pourrait visiter les principales attractions, genre la tour Eiffel, l’Arc de Triomphe …

Donc "genre" signifie "par exemple". À mon avis, c’est l'un des plus utilisés. Parfois, on l’utilise aussi pour avoir l’air plus cool parce qu’on ne trouve pas les bons mots à employer et qu’on les cherche. Par exemple, si je décris la chambre d’hôtel que j’ai réservée, je pourrais dire :

On a réservé une chambre genre chic, mais pas trop.


C’est difficile à décrire, donc j’utilise le mot "genre".



3. Euh...


Ça, c’est quand les Français hésitent. On fait "euh…" avec les lèvres bien en avant. On fait ça pour remplir le vide entre nos phrases et entre nos mots.


Euh… à mon avis euh… tu devrais l’écouter !


Personnellement, c’est un tic que je n’aime pas trop parce que ça me fait penser à la 🐮vache qui fait "Meuh !"

Je trouve que c’est plus classe et plus discret de faire "Mmmh..." et c’est aussi très utilisé.




4. Ben !


Un autre tic très fréquent, ben… c’est "ben…"

Quand on réfléchit, on fait souvent ça.


Ben… écoute, pour la réunion, tu voudrais la faire vendredi. Ben... ça marche !


Alors en plus de ce "ben…", on a une variante très utilisée : "bah…". C’est une interjection familière qui signifie "Eh bien !"


Bah… on continue ?




5. Ouais !


Voilà un autre tic français. Dire "Ouais !" à la place de "Oui !". Ce n’est pas seulement dire "ouais". C’est le dire plusieurs fois de suite de cette manière :


Ouais, ouais, ouais… je comprends !


Et il faut fermer les yeux en même temps pour bien imiter les Français !

😄




6. Voilà !


C’est une interjection très utilisée, mais parfois elle ne sert strictement à rien.


Voilà ! Moi-même, j’ai mes défauts, mais voilà. Je trouve que c’est pas juste !


Ben, ouais, "voilà", c’est complètement inutile, quoi !😅

Parce qu’en fait, "voilà", littéralement, ça vient de "vois là". On a le verbe "voir" et l’endroit "(vois là - voilà)

Et quand on veut parler d’une chose qui est proche, on dit "voici" (vois ici). Tu le savais ?

Non ? Ben voilà !

Maintenant, tu le sais !




7. En fait...


Quand tu veux clarifier une explication, tu peux dire "en fait". C’est la même chose que "en réalité". Par exemple :


En fait, je veux pas sortir. En fait, je suis fatigué. Je préfère rester à la maison.


Tout ça pour dire :

En réalité, je ne veux pas sortir. Je suis fatigué. Je préfère rester à la maison.


Ici, je dois dire que c’est un tic qui me concerne parce que je suis professeur. Du coup, j’ai l’habitude de clarifier mes explications et pour faire ça, j’utilise tout le temps "en fait…". Celui-là, je l’aime bien. 😊




8. Tu vois ?


Quand tu veux que ton interlocuteur suive ton discours et qu’il visualise ce que tu dis, tu peux utiliser la question rhétorique "Tu vois ?". Une question rhétorique, c’est une question qui n’attend pas de réponse. Par exemple :


J’avais besoin d’un autre ordinateur, tu vois ? Donc, j’en ai acheté un, tu vois ?


Ici, il n’y a rien à voir, mais on utilise "tu vois ?" pour que l’autre continue à nous écouter. C’est un peu comme : "Tu m’écoutes et tu comprends ce que je veux dire ?" Mais on n’a même pas envie d’entendre la réponse de l’autre parce qu’on est trop concentré sur ce qu’on dit, tu vois ?




9. Du coup


Quand tu parles d’une conséquence, tu peux utiliser "du coup". C’est très utilisé et ça remplace "donc" ! En fait, ça remplace beaucoup de choses, mais c’est surtout pour exprimer la conséquence. Par exemple :

Je suis malade aujourd’hui. Du coup, je vais rester au lit pour me reposer.

C’est la même chose que : Je suis malade aujourd’hui. Donc, je vais rester au lit pour me reposer.


"Du coup", c’est une locution très populaire de nos jours et c’est même un des plus gros tics de langage ! Du coup, si tu veux parler comme un Français, utilise-la.😉




10. Franchement !


C’est un mot pour renforcer ce qu’on dit, pour dire qu’on est convaincu de ce qu’on dit. Ça vient de l’adjectif "franc" qui veut dire "honnête". Du coup, "franchement" signifie "honnêtement". Par exemple :


Non, mais franchement, il faut absolument que tu la rencontres.


Euh… je ne vois pas pourquoi on utilise le mot "franchement". C’est inutile, franchement ! 😯




11. En mode


Ici, c’est pour désigner la manière dont une chose est faite. Par exemple :


Elle m’a regardé en mode "j’ai envie de t’embrasser". Du coup, je l’ai embrassée, tu vois ?


On pourrait également dire :

Elle m’a regardé et j’ai vu dans son regard tout l’amour qu’elle souhaitait transformer en un baiser passionné.


C’est plus classe, non ?😅


Mais de nos jours, on dit tout le temps "en mode".


en mode "professionnel"

en mode "je suis pas intéressé"

en mode "super intelligente"

en mode "voilà quoi"




12. J’avoue !

Normalement, "avouer une chose" signifie admettre une chose, reconnaître une chose quand on parle de choses difficiles, importantes et graves, comme quand on dit :


J’avoue ! Je n’aurais pas dû crier.


Pour dire :

C’est vrai ! Je reconnais que je n’aurais pas dû crier.


Mais de nos jours, on utilise "j’avoue", même pour les choses positives. Regarde !


J’avoue ! Le bonnet avec l’écharpe, ça te va trop bien, quoi !


🫤 J’avoue que là, je ne comprends plus la langue française.




13. Hein !?


Pour renforcer une phrase exclamative ou interrogative, on utilise "hein". Par exemple :


Tu seras avec nous pour l’annif de Romain, hein ?


"Hein" est un bruit un peu étrange qui peut être remplacer par "n’est-ce pas ?" de manière formelle ou par "non ?" de manière informelle.


Et on peut aussi utiliser "hein" quand on n’a pas bien compris la phrase de notre interlocuteur.




14. En même temps...


Quand on place "en même temps" en début de phrase, on veut dire "mais en plus de ça, il faut considérer autre chose". Ça montre une certaine indécision. Par exemle :


Tu ne voulais pas qu’elle te quitte, mais en même temps, si tu fais pas d’effort, voilà quoi !


C’est une expression très populaire en ce moment !




15. Bref !


Pour en finir avec un sujet, pour l’interrompre, tu peux dire "bref" ou "enfin bref". Par exemple, si tu es avec ton ami et que tu lui as parlé de tes problèmes pendant 10 minutes, tu peux lui dire :

Bref, je vais régler mes problèmes. ou Enfin bref, je vais régler mes problèmes.

Ça signifie : Je ne vais pas parler plus longtemps de mes problèmes. Je vais les régler.


 

Voilà ! J'espère que tu as bien aimé cette leçon ! 😀


🥰 Si tu souhaites soutenir mon travail en faisant un don, tu peux le faire juste ici et je te remercie du fond du cœur :


😎 Tu peux aussi devenir membre de ma communauté sur YouTube :



📖 Si tu veux progresser encore plus et encore plus vite, compte sur moi, je suis professeur de français pour les étrangers depuis 2012 et je donne des cours aux élèves du monde entier ! Tu peux m’envoyer un message et on mettra tout en place pour que tu parles et que tu écrives comme un Français (voire mieux) !



📩 Inscris-toi à ma newsletter gratuite pour ne rien rater :



N’oublie pas de partager cette leçon avec tous tes amis qui aiment la langue française ou qui veulent visiter la France !


À très bientôt pour d'autres leçons !!!


Guillaume, ton prof de français 😉

Comments


bottom of page