top of page
  • TikTok
  • YouTube
  • Instagram
  • Facebook

C'est parti !

Rechercher
  • Guillaume Posé

Les Français parlent trop vite !


 

🫤 Les Français parlent trop vite !

😨 Les Français n’articulent pas et mangent les mots !

😭 C’est trop difficile de comprendre les Français !


Je suis sûr que tu as déjà prononcé au moins une de ces phrases parce qu’il y a une grande différence entre le français écrit et le français parlé. C’est pour cette raison que je vais te montrer comment améliorer ta compréhension orale en te donnant des solutions efficaces. On va voir ça en 3 parties. Tout d’abord, je te donnerai des conseils généraux, puis des conseils techniques sur la langue française et enfin, des conseils pour comprendre les films, les séries et les musiques. C’est parti !




 


1. Conseils généraux


Pour commencer, je suis sûr que tu comprends presque tout ce que je dis parce que j’adapte ma façon de parler. J’articule bien et je parle à un rythme plus lent et plus compréhensible, mais, avec les autres Français, c’est peut-être plus difficile et moins clair. Tout d’abord, pas de panique ! C’est normal.


Dans ta langue aussi, tout le monde parle vite et n’articule pas parfaitement, mais ça ne te pose pas de problème parce que tu es habitué à entendre les mêmes structures et les mêmes sons depuis ton enfance. Du coup, c’est plus facile de deviner le mot qui vient juste après ou la structure du présent, du passé ou du futur par exemple.


Donc, le premier secret pour comprendre les Français, c’est de les écouter le plus possible comme tu l’as fait pour apprendre ta langue sans t’en rendre compte. Plus tu écoutes des choses en français, plus tu t’habitues aux sons, aux structures, au rythme et aux mots qui sont les plus utilisés. C’est une chose qui vient avec le temps, avec la pratique.


Apprendre une langue, c’est comme une course à pied. Si tu n’as jamais couru, tu ne pourras pas participer à un marathon, mais si tu cours régulièrement, tu seras de plus en plus à l’aise avec le temps et tu pourras aller de plus en plus loin. Donc, il faut travailler une qualité : la persévérance. Persévérer, c’est continuer de faire ce qu’on a choisi de faire, même si c’est dur, même si parfois on ne comprend pas. Toutes ces frustrations font partie du processus d’apprentissage. C’est normal !


Imagine un couple qui se sépare à la première dispute, un sportif qui abandonne à la première défaite, un créateur qui renonce à son invention après un échec. C’est absurde, non ? En français, c’est pareil. Celui qui progresse, c’est celui qui n’abandonne pas.

 



2. Conseils techniques


Mais passons aux conseils techniques sur la langue française. Si tu es motivé et que tu veux comprendre les Français, il faut que tu apprennes certaines choses qu’on fait quand on parle et qui peuvent poser des problèmes de compréhension aux non-francophones.



2.1.

Avec les petits mots qui se terminent par la lettre -E, très souvent, on ne prononce pas le -E. Voilà quelques exemples :


Ce portable est super.

Elle a envie de chanter au karaoké.

Vous avez le temps ou pas ?

Daniel me téléphone tout le temps.

Elle veut que tu lui dises des mots d’amour !

On se pose trop de questions !


À chaque fois, on ne prononce pas le -E. C’est aussi le cas avec le sujet JE. On va dire :


Je vais à la plage.



2.2.

Mais attention, quand on a un son qui ne vibre pas juste après, on va souvent dire [ʃ] et pas [ʒ]. Par exemple :


Je coupe du bois pour faire un feu.

➡️*Chkoup...


Je fais des courses tous les samedis.

➡️*Chfais...


Je passerai chez toi tout à l’heure.

➡️*Chpassrai...


Je téléphone à ma mère tous les dimanches.

➡️*Chtéléphone...


Je suis super fatigué !

➡️ *Chuis...


Tu vois ? Devant les sons [k], [f], [p], [s] et [t], on va souvent dire [ʃ] à la place de [ʒ]. Donc, ça ne vibre pas. En fait, on fait ça parce que c’est plus facile à prononcer de cette manière. Ça demande moins d’énergie.

 


2.3.

Il y a autre chose qu’on fait souvent. C’est le fait de ne pas prononcer le -E- à l’intérieur de mots un peu plus longs. Par exemple :


J’ai déjà mangé.

On a besoin d’aller aux toilettes !

Tu veux un petit verre de vin ?

Parle plus lentement.

On part maintenant ?


On peut même entendre :


On part *mainant ?

 

Ah et on fait ça aussi avec les verbes au futur simple et au conditionnel. Par exemple :


Fabienne et Marie participeront à la réunion.

Pierre fera un grand discours à 15h.

Si j’étais riche, j’achèterais un château et j’aiderais ma famille.

 


2.4.

En parlant de lettres qui disparaissent, ça se passe aussi avec la lettre U de TU devant une voyelle ou un H muet. Par exemple :


Tu écoutes quoi ?

au lieu de : Tu écoutes quoi ?


Tu habites où ?

au lieu de : Tu habites où ?

 


2.5.

Mais on a aussi la lettre L de IL qui disparaît souvent. Je te donne des exemples.


Il va trouver une solution.

au lieu de : Il va trouver une solution.


Il fait des bêtises !

au lieu de : Il fait des bêtises !


Au pluriel, ce sera pareil. Très souvent, on évite de prononcer le L de ILS. Regarde :


Ils vont travailler jusqu’à midi.

au lieu de : Ils vont travailler jusqu’à midi.


Ils arriveront en train.

au lieu de : Ils arriveront en train.


Dans certains cas, quand on parle vite, le mot IL disparaît complètement dans les structures "il faut", "il y a" et "s’il te plaît" !


(Il) faut terminer le projet le plus vite possible !

(Il) y a une araignée dans ma chambre ! Au secours !

Je peux prendre ta voiture, s’ (il) te plaît ?

 


2.6.

Bref ! Tout ça pour dire que c’est vrai ! On mange des lettres et parfois, on mange des mots entiers ! Et celui qu’on mange le plus, c’est le mot NE dans la négation. Ben ouais, on a déjà le mot PAS, donc c’est pas la peine de mettre le mot NE . Du coup, tu entendras souvent :


Laura (ne) veut pas perdre.

Vincent (n’) est pas encore revenu du supermarché.

Les chiens (ne) sont pas encore sortis.


Je te donne un autre exemple très courant. Au lieu de dire "je ne sais pas" la plupart des Français disent "ch’ais pas". Donc, concentre-toi sur le mot PAS dans la négation. Le mot NE est pas très important, mais si on a le mot PAS, on sait que c’est une négation.



2.7.

Ah ! Et on fait aussi ça avec le mot QUE dans la construction "Qu’est-ce que". Très souvent, tu entendras "Qu’est-ce que tu fais ?" au lieu de "Qu’est-ce que tu fais ?" même si ce n’est pas très correct. Désolé !

 


⚠️ Attention, toutes les remarques que j’ai faites sont valables à l’oral, mais à l’écrit, on reste strict et on écrit bien les mots et les phrases en français. Après, tout dépend du registre de langue. Si tu envoies un message à un ami sur WhatsApp, tout est possible !

 



3. Comprendre les films, les séries et les musiques


Maintenant, voyons la partie la plus cool. Comment comprendre les films, les séries et les musiques en français ?

Mon premier conseil, c’est d’apprendre l’argot français. C’est très important de connaître les mots d’argot pour bien comprendre les Français au quotidien, mais aussi dans les émissions que tu regardes et dans les chansons que tu écoutes. J'ai déjà fait une leçon sur les 50 mots d’argot les plus utilisés au quotidien en Français :



Ensuite, je voudrais te parler des sous-titres. On me demande tout le temps dans quelle langue il faut mettre les sous-titres. Ma réponse à cette question est : ça dépend de ton niveau !


Si tu es débutant, je te conseille de mettre le film en français avec les sous-titres dans ta langue.


Si tu as un niveau intermédiaire, mets les sous-titres en français.


Mais si tu veux atteindre un niveau avancé en compréhension orale en français, la seule façon d’y arriver et de ne pas mettre de sous-titres.


Il faut que tu comprennes que tu dois sortir de ta zone de confort si tu veux progresser. Ce n’est pas facile et tu ne vas pas tout comprendre. Mais c’est normal. Bien sûr, tu peux mettre les sous-titres en français de temps en temps si tu veux vérifier quelque chose ou comprendre une scène essentielle de ta série préférée. Mais je te conseille de regarder du contenu sans les sous-titres. Vraiment ! Tu peux aussi regarder plusieurs fois une scène que tu n’as pas comprise.


Tu verras que pendant quelques mois, tu te sentiras un peu perdu, voire frustré de ne pas tout comprendre, mais je te jure que tu ne le regretteras pas. Je le répète, c’est le seul moyen de passer du niveau intermédiaire au niveau avancé en compréhension orale. Si tu laisses les sous-titres, tu les liras et tu ne te concentreras pas sur l’écoute, mais sur la lecture. Pire encore, tu verras que, très souvent, les sous-titres sont différents de ce que disent les acteurs et du coup, tu ne seras pas concentré et tu ne pourras pas être dans de bonnes conditions pour affiner ta compréhension orale de la langue française.


La vie n’a pas de sous-titres. On la comprend petit à petit, dans son contexte et malgré les complexités. Pour les films et les séries, c’est pareil !


Fais-moi confiance et essaye de ne pas activer les sous-titres le plus souvent possible sur une période de 6 mois. Ensuite, tu me diras le résultat.


De plus, concernant les musiques françaises, je te conseille tout d’abord de découvrir les chansons que tu préfères et d’essayer de les comprendre. Et avec la musique, c’est un peu différent. Tu peux chercher les paroles et chanter plusieurs fois les mêmes chansons. Le but est de répéter les structures et la prononciation. Tu verras que ces structures reviendront dans les films et dans les séries, et tu seras déjà prêt à les reconnaître.


Donc, ce qui compte le plus, c’est ton exposition à la langue. Si tu écoutes très souvent des choses en français, tu pourras mieux comprendre les Français. Si tu suis toutes ces recommandations, je suis sûr que tu diras :

Les Français parlent vite, mais je les comprends de mieux en mieux.

Les Français n’articulent pas et mangent les mots, mais je sais ce qu’ils mangent.

C’est difficile de comprendre les Français, mais pas impossible.

 

J’espère que tous mes conseils t’aideront à progresser encore plus vite !


Et je voudrais terminer par une citation que j’adore :


"Il n’y a pas de chemin vers le bonheur. Le bonheur, c’est le chemin."

(Lao-Tseu)

😉 Et je serai là pour t’accompagner.



 


🥰 Si tu souhaites soutenir mon travail en faisant un don, tu peux le faire juste ici et je te remercie du fond du cœur :


😎 Tu peux aussi devenir membre de ma communauté sur YouTube :



📖 Si tu veux progresser encore plus et encore plus vite, compte sur moi, je suis professeur de français pour les étrangers depuis 2012 et je donne des cours aux élèves du monde entier ! Tu peux m’envoyer un message et on mettra tout en place pour que tu parles et que tu écrives comme un Français (voire mieux) !



📩 Inscris-toi à ma newsletter gratuite pour ne rien rater :



N’oublie pas de partager cette leçon avec tous tes amis qui aiment la langue française ou qui veulent visiter la France !


À très bientôt pour d'autres leçons !!!


Guillaume, ton prof de français 😉

 

bottom of page