top of page
  • TikTok
  • YouTube
  • Instagram
  • Facebook

C'est parti !

Rechercher
  • Guillaume Posé

Le VRAI français de tous les jours


 

Dans cette leçon, je vais te montrer des expressions du quotidien pour que tu parles comme un vrai Français. C’est parti !

 





J’ai trop hâte.


On commence par "J’ai trop hâte". C’est une locution très utilisée pour montrer que tu veux qu’une chose arrive vite. Par exemple :


J’ai trop hâte d’être en vacances.

Ça veut dire que je suis pressé d’être en vacances. Je veux que les vacances arrivent vite.


On a trop hâte de découvrir ton pays.

J’ai trop hâte de te montrer d’autres expressions en français.

 



Ça te dit ?


Ça te dit de manger un croissant ?

Ça veut dire  :

"Tu veux manger un croissant ?"

"Tu as envie de manger un croissant ?"


C’est très courant. Tu peux l’utiliser avec un ami et lui dire :


Ça te dit de venir dîner chez moi demain ?

Ça te dit qu’on aille au musée ?


Attention ! Si tu utilises "ça te dit" + "que", il y a le subjonctif juste après. Et si tu parles à plusieurs personnes ou dans un langage plus formel, tu diras "ça vous dit". Par exemple :


Ça vous dit de venir dîner chez moi demain ?

Ça vous dit qu’on aille au musée ? 



 

À toi de voir. C’est comme tu veux


Quand tu préfères laisser l’autre personne choisir, tu peux dire "À toi de voir. C’est comme tu veux !" C’est pour montrer que tu t’en fiches un peu, que ce n’est pas très important pour toi.

Imagine que tu es sur le canapé un peu fatigué et qu’on te demande de choisir quelque chose. Par exemple :


- Pizza ou sushis ?

- À toi de voir ! C’est comme tu veux !

 



Je suis mort.


Quand je suis vraiment fatigué, je dis plus "Je suis mort". Je dis aussi "Je suis crevé" ou "J’en peu plus".

Je dis ça quand j’ai beaucoup couru et que j’ai besoin de me reposer par exemple.




J’ai la dalle.


Voilà une locution que j’utilise énormément ! "J’ai la dalle." pour dire que j’ai faim.

En fait, j’ai tout le temps faim, donc je dis tout le temps "J’ai la dalle". Et toi, est-ce que tu es comme moi ? Tu as tout le temps la dalle ? Tu as tout le temps faim ?




Ça caille !


Je suis une personne très frileuse. Ça signifie que je déteste le froid, donc je dis souvent cette phrase : "Ça caille !" Ça veut dire qu’il fait très froid. En fait, je dis encore plus : "On se caille les miches." Et les miches, ce sont les fesses. Ça veut dire que nos fesses sont toutes froides. Oui, c’est marrant comme phrase. Ce n’est pas vulgaire, mais très familier.




C’est chaud !


Ça me fait penser à une autre phrase qui ne veut pas du tout dire ce que tu penses. C’est la phrase : "C’est chaud !" Dis avec cette intonation, ça ne veut dire pas qu’une chose est chaude. En fait, c’est pour montrer ta surprise par rapport à une chose négative. Par exemple :


Ton vol pour Paris est annulé ? C’est chaud !

C’est une nouvelle qui me surprend et je la trouve négative.




Sérieux ? Non, c’est pas vrai ! / Ah bon ?


Mais quand je veux exprimer ma surprise sans que ce soit forcément négatif, j’utilise d’autres termes comme "Sérieux ? Non, c’est pas vrai !"


Par exemple, si mon amie me dit qu’elle va se marier et que je trouve ça incroyable et étonnant, je pourrais dire "Sérieux ? Non, c’est pas vrai !"


Ah ! Je pourrais aussi dire : "Ah bon !" Ça, tout le monde le dit tout le temps. Ça montre que tu es intéressé et surpris par la phrase de ton interlocuteur. Ça lui donne envie de continuer son histoire. Donc, la prochaine fois que quelqu’un te raconte une histoire, dis-lui "Ah bon !" Et normalement, la personne te donnera encore plus de détails.




Je ne sais pas trop. Qu’est-ce que tu en penses ?


Passons à deux phrases que j’utilise quand j’hésite par rapport à une décision que je dois prendre et que je veux l’opinion d’une autre personne "Je ne sais pas trop. Qu’est-ce que tu en penses ?"

Par exemple :


- Margot veut sortir ce soir. Je lui dis OK ?

- Je ne sais pas trop. Qu’est-ce que tu en penses ?


J’hésite et je préfère avoir l’opinion de la personne avec qui je parle avant de prendre une décision.




Fais gaffe !


Il y a une autre phrase que je dis tout le temps parce que je suis une personne très prudente et que j’aime prévoir ce qu’il peut se passer. C’est : "Fais gaffe !" Ça signifie "Fais attention !" Par exemple :


Fais gaffe à ne pas oublier ta crème solaire.


Fais gaffe à la casserole. Elle est chaude.


Je dis souvent ça pour alerter les gens qui sont autour de moi d’un danger ou pour prévenir un risque. "Fais gaffe !"




Franchement !


Il y a aussi un mot que j’utilise énormément. C’est le mot "franchement" qui veut dire "sincèrement" ou "vraiment". Voyons ça ensemble. Si je dis :


Franchement, c’est super bon.


C’est pour insister sur le fait que je pense vraiment que c’est très bon.

Mais je peux aussi dire ça pour insister sur ma déception. Regarde :


Je suis triste que tu dises ça. Franchement, tu me déçois.

 



C’est chiant.


Si je trouve qu’une activité est très ennuyeuse, qu’elle n’a aucun intérêt, je dirai "C’est chiant !" Par exemple, imagine qu’il fait très beau et que tu veux aller faire un pique-nique, mais que ton ami te propose de regarder un documentaire sur les papillons qui dure 4 heures, tu peux dire à ton ami :


Non ! C’est chiant. Je préfère voir des papillons au parc.

C’est chiant. C’est ennuyeux. Ce n’est pas intéressant.

 

C’est chiant a un deuxième sens et peut aussi signifier que ça pose un problème, que ça dérange. Regarde :


Oh non ! Je travaille le jour de mon anniversaire. C’est chiant !

Ça m’embête ! Ce n’est pas agréable !

 



Si je ne me trompe pas


Une autre structure que j’utilise très souvent, c’est "si je ne me trompe pas". Ça veut dire que je suis presque sûr de ce que je dis, mais pas totalement. Il y a une part de doute. Par exemple :


Notre vol est à 8 heures si je me trompe pas.


Wendy a 20 ans si je me trompe pas.


Tu es abonné(e) à ma chaîne YouTube si je me trompe pas.


Si je me trompe, tu peux t’abonner en appuyant sur le bouton et fais gaffe à ne pas oublier d’activer les notifications.


si je ne me trompe pas

=

si je ne fais pas d’erreur. 




En parlant de ça = d’ailleurs


Voilà une locution très courante "en parlant de ça". Ça veut dire "d'ailleurs". Je vais te donner des exemples.


Julien a acheté un nouvel ordinateur. En parlant de ça, moi aussi, je dois en acheter un.


On fait un barbecue demain. En parlant de ça, tu veux venir ?

         


 

Il faut que je file.


Et la phrase que j’utilise tout le temps quand je dois partir rapidement, c’est : "Il faut que je file !" Le verbe FILER, c’est "partir rapidement" ou "aller rapidement à un endroit".

Par exemple, si tu croises une personne que tu connais dans la rue, mais que tu ne peux pas parler longtemps avec elle parce que tu as une chose urgente à faire, tu peux lui dire :


Désolé, mais il faut que je file. J’ai un rendez-vous super important.


Et moi aussi, je file te préparer d’autres vidéos pour que tu progresses encore plus en français. 😉



 


🥰 Si tu souhaites soutenir mon travail en faisant un don, tu peux le faire juste ici et je te remercie du fond du cœur :


😎 Tu peux aussi devenir membre de ma communauté sur YouTube :



📖 Si tu veux progresser encore plus et encore plus vite, compte sur moi, je suis professeur de français pour les étrangers depuis 2012 et je donne des cours aux élèves du monde entier ! Tu peux m’envoyer un message et on mettra tout en place pour que tu parles et que tu écrives comme un Français (voire mieux) !



📩 Inscris-toi à ma newsletter gratuite pour ne rien rater :



N’oublie pas de partager cette leçon avec tous tes amis qui aiment la langue française ou qui veulent visiter la France !


À très bientôt pour d'autres leçons !!!


Guillaume, ton prof de français 😉


Comments


bottom of page