top of page
  • TikTok
  • YouTube
  • Instagram
  • Facebook

C'est parti !

Rechercher
  • Guillaume Posé

Les PHRASES du Quotidien


 

Dans cette leçon, je te montre des expressions du quotidien. Tu vas apprendre le vrai français de tous les jours, car ce sont des mots que j'utilise tout le temps. C'est parti !

 





01. C’est du n’importe quoi !


On commence par "C’est du n’importe quoi !". C’est une locution très utilisée pour montrer qu’on considère que la chose qu’on voit ou qu’on entend n’a pas de sens pour nous, qu’on la trouve totalement absurde. Par exemple :


Tu as mis des glaçons dans ton vin rouge. C’est du n’importe quoi !


Je te donne un autre exemple. Si tu es devant une œuvre d’art vraiment très bizarre et que tu ne l’aimes pas, tu peux dire :


J’aime beaucoup l’art, mais là, c’est du n’importe quoi !


Et tu sais que les Français adorent se plaindre. On adore râler, donc on dit tout le temps : C’est du n’importe quoi ! Et parfois, pour râler encore plus fort, on dit : C’est du grand n’importe quoi !

 



02. Tant pis !


On continue avec une formule qui est très courante : "Tant pis !" On l’utilise très souvent pour dire une chose que tu connais sûrement. C’est pour remplacer "C’est la vie !" En fait, en français, on ne dit pas souvent "C’est la vie !" On dit plus "Tant pis !" C’est pour dire que c’est dommage, mais que c’est comme ça. Il faut accepter la situation. Par exemple :


Mon vol pour Paris a 5 heures de retard. Tant pis !

→ C’est la vie ! C’est comme ça.


Je te donne un autre exemple.


Pierre ne peut pas venir chez nous demain. Tant pis !

→ C’est dommage, mais c’est comme ça.



 

03. Vu que...


Pour exprimer une cause qui est évidente, de manière un peu familière, on dit "vu que". C’est comme "parce que" mais quand la cause est vraiment évidente. Par exemple :


Tu vas m’aider à porter mes cartons vu que tu es là.


Ça veut dire que tu vas m’aider à porter mes cartons parce que tu es là ! La raison est évidente. Tu es là, donc tu peux m’aider.

 

Et voilà deux synonymes de "vu que" qui sont très utilisés : "étant donné que" et "puisque".

 



04. Mais pas du tout ! / Mais jamais de la vie !


Quand tu veux insister sur le fait qu’une chose est complètement fausse, tu peux utiliser "mais pas du tout" ou "mais jamais de la vie". Ça, c’est vraiment français ! Par exemple :


"Quoi ? Moi, j’ai dit du mal de toi ? Mais pas du tout ! Mais jamais de la vie !"

 

Ça signifie : "Quoi ? Moi, j’ai dit du mal de toi ? Mais c’est complètement faux !"




05. Ouais ! Tu n’as pas tort !


Quand tu veux faire une concession, dire que l’autre a raison sur un point, tu peux utiliser "Ouais ! Tu n’as pas tort !". Ça signifie "Oui ! Tu as raison !" Par exemple :


- Notre avion part à 18h, donc on peut se lever à 11h.

- Ouais ! Tu n’as pas tort !


C’est vrai qu’on peut aussi dire "tu as raison", mais nous, les Français, on adore utiliser la négation.


Et si tu veux dire que l’autre personne a raison, mais qu’elle oublie un point important, qu’il y a un problème auquel elle n’a pas pensé, tu peux dire une chose bizarre : "oui, mais non". Par exemple, si on reprend la situation précédente :


- Notre avion part à 18h, donc on peut se lever à 11h.

- Oui, mais non ! On doit libérer la chambre à 10h !


Ça signifie : C’est vrai, mais attention ! Tu oublies un point important. On doit libérer la chambre à 10h.




06. Ce n’est pas con !


Quand tu veux approuver une idée, dire qu’elle est bonne, intelligente et utile, tu peux dire " Ce n’est pas con !" Je sais que ça peut paraître bizarre parce que "ce n’est pas con" signifie littéralement "ce n’est pas idiot", mais crois-moi. C’est très utilisé. Ça veut dire "bonne idée" ou "c’est intelligent". Par exemple :


- J’ai planté des légumes pour en manger gratuitement.

- C’est pas con ! Qu’est-ce que tu as planté ?


Ça veut dire que c’est une bonne idée !


Voilà un autre exemple. Tu pourrais devenir membre de ma chaîne et rejoindre ma communauté pour progresser en français ! Ce n’est pas con ! Le lien est juste ici :




07. Par contre...


Quand tu veux faire une opposition, tu peux utiliser "mais" ou employer la locution "par contre" qui est un peu plus décontractée. Je te donne un exemple :


Généralement, Fabrice est très calme. Par contre, aujourd’hui, il est infernal !


C’est la même chose que : Généralement, Fabrice est très calme. Mais aujourd’hui, il est infernal !


J’adore utiliser cette formule : par contre




08. En gros...


Si tu veux résumer une longue histoire plus rapidement, tu peux utiliser la locution "en gros". Par exemple :


Le directeur a dit beaucoup de choses, mais en gros, il veut qu’on travaille plus.

Ça veut dire : Le directeur a dit beaucoup de choses, mais en résumé, il veut qu’on travaille plus.




09. À part ça...


Pour passer à un autre sujet, pour parler d’autre chose, en français, on dit très souvent "à part ça". Par exemple :


Je t’ai beaucoup parlé de mon travail, mais à part ça, en juillet, je vais en vacances aux Maldives !

Ça signifie : Mais pour parler d’autre chose, en juillet, je vais en vacances aux Maldives !




10. Il paraît que...


Quand tu veux exprimer une chose que les gens disent, tu peux dire "Il paraît que". Ça signifie "j’ai entendu dire que". Par exemple :


Il paraît qu’il y a souvent des grèves en France. C’est vrai ?

Ça signifie : J’ai entendu dire qu’il y avait souvent des grèves en France. C’est vrai ?


Ben ouais ! On est en France ! Il y a toujours une grève quelque part ! C’est dans notre ADN.




11. Il y a moyen que...


Quand tu veux demander si une chose est possible, tu peux dire "il y a moyen que". Attention, généralement, à l’oral, on retire le mot "il" et on dit directement "y a moyen que". Ça signifie "tu peux". Par exemple :


Il y a moyen que tu m’aides sur ce projet ?

Ça signifie : Tu peux m’aider sur ce projet ?


Et tu peux répondre :


Non, il n’y a pas moyen ! J’ai trop de trucs à faire !

Ça signifie : Non, ce n’est pas possible ! J’ai trop de trucs à faire !

 



12. Si ça se trouve...


Si tu veux éviter de dire "peut-être que" et que tu veux parler comme un Français ou comme une Française, tu peux utiliser la locution "si ça se trouve". Par exemple :


Elle ne t’a pas encore appelé, mais si ça se trouve, elle n’a pas de réseau.

Ça signifie : Elle ne t’a pas encore appelé, mais peut-être qu’elle n’a pas de réseau.


⚠️ Attention ! Avec "si ça se trouve", on n’utilise pas le mot ❌ "que". On met la phrase directement après.

 



13. Il faut dire que...


Quand tu veux rappeler un point important, tu peux utiliser "il faut dire que". Ça signifie "c’est important de rappeler que". Par exemple :


Il faut dire que depuis 5 ans, cette équipe perd tout le temps !

Ça signifie : C’est important de rappeler que depuis 5 ans, cette équipe perd tout le temps !


Petit détail important ! De manière plus familière "il faut dire que" se transforme en "il faut dire que" sans prononcer la lettre "l" ou en "il faut dire que". On retire complètement le sujet "il" !


Faut dire que la langue française aime compliquer les choses ! C’est du n’importe quoi !




14. Je t’en prie !


Tu connais sûrement la locution "je t’en prie" dans le sens de "de rien". Par exemple :

- Merci pour ton cadeau !

- Je t’en prie.


Mais est-ce que tu sais que la locution "Je t’en prie" a un autre sens ? Elle signifie aussi "Vas-y ! Tu peux le faire. Ça me fait plaisir." Par exemple, imagine que tu es avec ton ami et qu’il reste un seul chocolat dans la boîte de chocolats. Si tu es gentil, tu peux lui dire :


Je t’en prie ! Prends le dernier chocolat ! Je sais que tu adores ça.

Ça veut dire : Vas-y ! Tu peux prendre le dernier chocolat ! Je sais que tu adores ça et ça me fait plaisir.



⚠️ Attention ! Il y a une autre chose très intéressante qu’on peut faire avec cette locution : de l’ironie ! Si on reprend notre exemple avec le dernier chocolat de la boîte. Si ton ami voit que tu vas prendre le dernier chocolat et qu’il se précipite pour le prendre avant toi. Tu peux lui dire sur un ton ironique :


Je t’en prie ! Prends le dernier chocolat !


Et avec un ton ironique, ça veut dire : Tu n’es pas très sympa parce que tu ne me demandes pas si je veux le dernier chocolat.



 

Dans une leçon précédente, j'avais déjà partagé avec toi de nombreuses expressions que j'utilise au quotidien . Le lien est juste ici :



 

Si tu souhaites soutenir mon travail en faisant un don, tu peux le faire juste ici et je te remercie du fond du cœur :



😎 Tu peux aussi devenir membre de ma communauté sur YouTube et avoir accès à des vidéos BONUS :



📖 Si tu veux progresser encore plus et encore plus vite, compte sur moi, je suis professeur de français pour les étrangers depuis 2012 et je donne des cours à des élèves du monde entier ! Tu peux m’envoyer un message et on mettra tout en place pour que tu parles et que tu écrives comme un Français (voire mieux) !



📩 Inscris-toi à ma newsletter gratuite pour ne rien rater :



N’oublie pas de partager cette leçon avec tous tes amis qui aiment la langue française ou qui veulent visiter la France !


À très bientôt pour d'autres leçons !!!


Guillaume, ton prof de français 😉


Comments


bottom of page